Articles traitant de "écriture-lecture"

1856 : retour vers le futur

Dans un précédent billet, nous évoquions l’erreur de ceux qui accusent la méthode conseillée par le ministère d’être calquée sur les méthodes du début du vingtième siècle. En effet, Liliane Lurçat, il y a plus de vingt ans, nous expliquait déjà que la « rénovation pédagogique » condamnait, dès 1856, l’hérésie pédagogique consistant à faire lire aux […]

Lire la suite

Écriture – lecture, où en sommes-nous ?

Les injonctions ministérielles et la proposition d’une « méthode modèle » (Lego je décode), qui se veut approuvée « scientifiquement » par la recherche sur les neurosciences, laissent supposer la fin de la bataille globale-syllabique. Mais c’est méconnaître la réalité d’un terrain miné par l’imprégnation des pratiques idéo-visuelles. L’obsession de la quête de « sens » perdure : la plupart des […]

Lire la suite

Le Bonheur de lire – Colloque consacré à la lecture

Samedi 12 octobre 2019 Muriel Strupiechonski, membre du GRIP, auteur d’une méthode d’écriture lecture : Mon CP avec Papyrus, parlera des méthodes d’apprentissage de la lecture lors du Colloque de l’AFPEAH. Entrée libre – Inscription à contact.afpeah@gmail.com Mairie du XIXe, 5-7 Place Armand Carrel, 75019 Paris  

Lire la suite

Voilà donc pourquoi tant d’enfants ne savent pas lire. 18 minutes éclairantes !

  Après les rappels nécessaires de Natacha Polony, journaliste, essayiste, et un court reportage, Muriel Strupiechonski, Professeur des écoles en CP pendant plus de 10 ans, membre du GRIP compare  une méthode idéovisuelle et une méthode d’écriture-lecture. Elle analyse deux leçons d’apprentissage prise à la même période : fin septembre, et l’on comprend dans quel […]

Lire la suite
Actualité instruire.fr

Lecture ou Écriture-Lecture ?

Position de principe du GRIP – 2006 Alphabétique, la langue française écrite se compose de vingt six lettres et une cinquantaine de phonèmes. Donc, toute méthode d’apprentissage de la lecture doit absolument reposer sur ce principe de construction de la langue. Les deux moments fondamentaux de son appropriation consistent d’abord en la maîtrise simultanée du […]

Lire la suite